8 Mars - Journée internationale des droits des femmes ... ma journée

Le 8 mars, la journée des femmes comme le disent plusieurs, mais le vrai de vrai nom de cette journée, sa vrai signification - La journée internationale des droits des femmes.

Cette journée qui fait soupirer les misogynes, qui fait sourciller les gens, hommes et femmes, qui croient en la séparation des rôles selon les sexes. Cette journée qui est souvent mal perçue, surement un mouvement féministe encore! Fini le brûlage de brassières, on réclament des journées de '' princesse'' maintenant ... Ahh et j'en ai entendu des biens pires que ça!

Cette journée, elle est tellement plus significative que cela. Cette journée, c'est la journée pour soutenir la cause des droits des femmes. Vous croyez que ce n'est plus nécessaire? Qu'on a évolué? Qu'on s'est assez exprimé?

Prenez le temps de regarder autour de vous, qui est principalement affecté par la charge mentale? La traite humaine? La pauvreté? ... Le 8 mars, c'est la responsabilité de tous, de se lever pour une chose qui devrait déjà être acquise, les droits des femmes!

Il y a 3 ans, jour pour jour, cette journée a prise une signification bien particulière pour moi.

Le 8 mars 2017, c'est la journée de la déposition de ma plainte à la police. C'est la journée de ma dénonciation. Cette journée, elle sera gravée à tout jamais dans mon être. C'est ma journée de courage, de force, de reprise de pouvoir sur une personne qui m'a fait du mal, qui a brimer mes droits de femmes. Le 8 Mars 2017, j'ai pris toute ma force et toute ma vulnérabilité, je me suis assise devant un inconnu, dans un petit bureau froid de la SQ et j'ai livré mon témoignage, j'ai libéré mon secret douloureux, celui qui me pesait sur les épaules depuis tant d'années.

*Pour ceux qui oseraient penser que j'ai choisi la journée de cette déposition pour le sensationnalisme et pour que ce soit plus beau dans mon histoire - et bien non, c'est une coïncidence de la vie, j'avais rendez-vous quelques jours avant, mais l'enquêteur à eu un empêchement *

C'est en arrivant chez moi, après avoir remplis des pages et des pages de mots, de maux douloureux, après avoir livrer mon histoire, après avoir pleurer pendant des heures, que j'ai ouvert mes médias sociaux pour y découvrir que c'était la journée internationale des droits de la femmes. Parfois, j'aime croire que la vie nous envoie des petits signes pour nous dire qu'on est sur la bonne voie, qu'on a fait le bon choix, et bien, ce signe, je ne l'oublierai jamais.

Chaque année, c'est une anniversaire douce/amère, c'est l'anniversaire de ma reprise de pouvoir, mais aussi l'anniversaire des délais qui s'accumulent. Aujourd'hui, nous en sommes au 3e anniversaires, à quelques jours du procès. 3 années, 3 longues années à vivre aux travers du processus judiciaires, sans savoir encore combien de temps cela va encore continuer. 3 ans de vie en stand-by, pour quoi? Pour faire respecter mes droits, mes droits de femmes. Le processus est long et il est difficile, ce processus il fait souffrir, il fait mal. Ce processus qui peut parfois sembler s'éterniser pour les victimes, il te fait gratter le ''bobo'' , que tu souhaites plus que tout laisser guérir. On te demande de gratter tes plaies à vif, pendant des semaines, des mois, des années... quand toi tout ce que tu veux c'est tourner la page.

J'aime dire que ma plus grande force est la résilience, et j'y crois. Tellement de fois pendant ces 3 dernières années, j'aurais pu baisser les bras, me retirer, abandonner. Mais, j'ai des droits, j'ai des droits en tant que femme, en tant qu'humaine et une personne ne les a pas respecter.

Aujourd'hui, c'est une anniversaire amère, celui d'une année de plus dans les procédures du système de justice. Mais je me promet une chose, dès que tout cela sera derrière moi, quand le combat sera mené, aux côtés des gens qui sont là pour m'aider à avoir ma justice, cette anniversaire sera toujours douce. Ce sera toujours, le jour internationale des droits des femmes - ce sera toujours pour moi, l'anniversaire de ma reprise de pouvoir sur ma vie, le début d'un combat que je mènerai jusqu'à la fin.

Le 8 Mars - C'est déjà, et ce sera toujours l'anniversaire de ma force, de ma persévérance, de ma vulnérabilité et de ma résilience. Ce sera toujours, une des journées qui a changé ma vie.


Comments

Popular Posts