Lettre de la MOI actuelle, à la MOI qui a pris la fuite



Je le sais, tu te sens si fragile en ce moment. Une blessure de trop, un appel de détresse aux petites heures du matin, une intervenante, une prise de conscience… et te voilà en foyer d’hébergement. Toi, tes deux mini et ta bedaine qui s’arrondie, dans une maison inconnue. Je le sais, que tu te demandes comment tu en es arrivé là, et comment tu réussiras à remonter tout ça.

Tu as la peur au ventre, le cœur qui palpite. Le téléphone qui sonne sans arrêt car ton départ n’est pas passé inaperçu, te donne la nausée. Je le sais que tu as peur, que tu te sens fragile, que tu doutes de ta décision. Tu crois que tu es folle de partir, mais je te promets que c’est la meilleure chose à faire. Tu n’es pas folle… Tes sentiments ont été invalidés trop longtemps, et ton intuition étouffée, mais je te promets, tu n’es pas folle. Tu as toutes les raisons du monde de fuir ta vie actuelle.

Je le sens, ce sentiment de vide qui t’envahie. Que reste-t-il de toi? Tu l’ignores, tu doutes même de qui tu es. Tu as oublié quel est ton repas préféré, ta couleur préférée. Tu as oublié qui tu es vraiment, ce que tu aimes et ce que tu n’aimes pas.

Et là, tu te retrouves devant une feuille blanche, sans idée de comment débuter ton projet artistique. Et tu pleures, et tu pleures, et tu as le droit, soit vulnérable, soit triste, soit en colère, toutes ces émotions qui ont été refoulées pendant tant d’année, tu as le droit de les vivre.

Mais voici, ce que je veux que tu saches…

Il y a une suite. Ta vie, malgré son vide actuel, n’est pas terminé. Au contraire, les plus belles années sont devant toi.

Dans ce foyer d’hébergement, tu trouveras du réconfort, de l’aide et de l’amour, autant des intervenantes que des autres femmes. Tu y trouveras de la compréhension et aucun jugement. Même, quand il s’introduira à nouveau dans ta petite vie, et que tu cèderas, et que tu reprendras ta place à nouveau, le foyer t’ouvrira la porte, sans te juger. Tu t’assiéras à la table de cuisine, en buvant une tisane le soir, et soudainement tu te sentiras moins seule. Chacune des personnes t’apportera de la couleur, des pinceaux, des crayons, tout ce qui est nécessaire pour débuter cette belle toile que sera ta vie. Tes enfants riront, souriront, dormirons paisiblement entre ces 4 murs. Vous y trouverez la sécurité.

Oui, je te le promets ça aussi, les enfants s’adaptent si rapidement, et ils ont besoin d’une maman heureuse, ça les soulagera.

Et toi aussi, éventuellement, tu dormiras paisiblement. Les cauchemars diminueront, les effets du choc post-trauma vont s’estomper. Tu reprendras tranquillement confiance en la vie.

Il y aura des hauts et des bas, une montagne russe d’émotions, des combats, des chutes, mais je te promets, que jamais la vie ne sera aussi difficile qu’avant ton départ. Certaines personnes quitteront ta vie et d’autre feront leurs entrées. Certaines personnes te jugeront, d’autres seront curieux, certains maladroits, mais ceux qui ont de la valeur dans ta vie comprendrons. Je te promets, qu’aucuns des défis qui se posera ton chemin auraient valus la peine que tu restes à ses côtés.

Tu auras un appartement douillet avec tes enfants, tu seras une maman heureuse et patiente. Même si tu te remettras constamment en doute. Tes enfants surnommeront votre maison, la maison de l’amour. Ils seront bien et la surdose d’amour dans laquelle tu les enroberas, leur permettra de ne pas souffrir d’un passé qu’ils ne pouvaient pas contrôler. Tu déposeras des bisous sur chacun de leurs petits bobos, et tu apaiseras leurs cœurs dans les tourments.

Tu va faire une bonne job Mom! Je te le promets!

Le volet finance fait peur, je sais. Tu n’as plus rien. Tu n’as pas d’économie, tu n’as pas un sous en poche. Tu viens de sortir les REEE de tes enfants pour payer le premier mois du petit 4 et demi dans lequel vous emménagerez.  Tu dois te battre pour obtenir un peu de soutien financier, les allocations prennent du temps à s’ajuster… Mais aussi gros que ça puisse paraître présentement, je te promets que ta situation financière va se replacer. Tu auras un emploi, que tu garderas, qui t’apporteras toute la stabilité dont tu as besoin. Parce que ce n’est pas vrai ce qui t’a été dit si souvent, tu as tout le talent du monde, et ton âme d’artiste elle a plein de chose à apporter dans notre monde actuel.

Tu voyageras.

Tu ouvriras un studio.

Tu mangeras dans tes restaurants préférés.

Tu iras voir des spectacles qui te plaisent.

Tu retrouveras ton âme artistique.

Tu danseras dans les bars, dans des soirées, dans ta cuisine.

Tu porteras les vêtements que tu as envie de porter.

Tu diras les choses que tu veux dire.

Tu auras un emploi stable, avec une équipe qui t’apprécie.

Tu auras de nouveaux amis (es).
….

Et à travers tout cela, tu décideras de te lever pour ta justice et ce sera un des plus gros combats de ta vie. Tu auras l’impression que les mois s’éternisent, que les délais s’accumulent. Tu auras envie de baisser les bras, mais tu ne le feras pas. Parce que tu as cette puissance en toi, cette résilience et que tu le sais que tu mérites que cette justice prenne place. Je ne sais pas encore comment se terminera cette étape de ta vie, mais je te promets, que tu resteras forte malgré les jours un peu plus gris.

Je te connais bien après tout.

Mais par-dessus tout, ta plus grande crainte, ne verra jamais le jour.
Ce n’est pas vrai, que tu ne mérites pas d’être aimé. Ce n’est pas vrai, que personne ne t’aimera.
Tu retomberas en amour, et tu seras aimer en retour. Non seulement tu seras aimé, mais tu seras aimé de la bonne façon.  

Tu seras aussi aimé de tes amis(es), de tes intervenantes, de tes collègues, de ta famille… ce n’est pas vrai que tu es difficile à aimer.

Et le plus important, tu redécouvriras l’amour de soi, celle que tu as négligé si longtemps pour donner de l’amour à une personne qui ne la méritais tout simplement pas.

La vie sera belle, je te le promets. Remplie de haut et de bas, mais si belle, car tu es encore là pour la vivre. Alors, MOI, d’il y a quelques années, tu prends la meilleure décision de ta vie, en te choisissant.


*Lettre de la MOI actuelle, à la MOI qui quittait une relation toxique, il y a 4 ans.

Comments

Popular Posts